15/07/2014

Café des cordées

Café des Cordées 

 

 

Un jour,

Au delà de tous mes soucis

De toutes mes angoisses

J’ai erré dans les rues

Et je suis entrée

Dans un café

Dans un coin de rue

Dans un petit recoin

 

J’ai ouvert la porte

Au fond de la salle

Il y a une immense table   
        Entourée de fauteuils confortables

Et tout le monde discutait

Des Cordées


       On y parle de tout de rien...
       Du quotidien... de l'essentiel...

Du vent, de la musique

De la vie, de la pluie

De l’apéro

Des vacances, des mots d’enfants

De cuisine, de philosophie

De lecture, de nuages

De handicap, de société

Des arbres ou le nom des cordées seront à tout

Jamais gravés

Et nous vous y avons

Réservez une place

 

Aurélye Perrette  

Les commentaires sont fermés.