06/03/2010

Poème de Florian Charbonnier

Ces photos mirmoires

 

 

 

Un album ouvert,
Le papier a un peu jauni.
Elle se regarde à l'envers,
Ça paraît plus joli.

Les photos d'anniversaire,
La famille encore réunie,
Datées dans un coin à l'arrière,
Mais le temps, il s'enfuit.

Elle se regarde dans ces photos mirmoires,
Qu'elle range toujours au fond de ce tiroir .
Elle me dit "qu'elle est belle mon histoire,
Même si c'est vous que je dois croire"

Qu'est-ce qu'elle a grandi,
La petite fille d'hier,
Elle a parait-il vieilli,
C'était la petite dernière.

Les amis sont partis,
Les enfants ont fait leur vie.
Elle parle souvent de son frère,
Qui dit-elle a rejoint son père ...

Elle se regarde dans ces photos mirmoires,
Qu'elle range toujours au fond de ce tiroir,
Elle me dit "qu'elle est belle mon histoire,
Même si c'est vous que je dois croire"

Elle a les yeux dans le vide...
Au coin comme une ride.
Les souvenirs au passé
S'en sont peu à peu allés.

Elle ne se souvient plus très bien
De cet homme qui pose dans ce cadre noir.
Elle sourit mais ce n'est rien,
Car dit-elle "j'ai bonne mémoire" .

Elle se regarde dans ces photos mirmoires,
Qu'elle range toujours au fond de ce tiroir,
Elle me dit "qu'elle est belle mon histoire,
Même si c'est vous que je dois croire"

 

 

Florian Charbonnier - cordée Mélusine

Les commentaires sont fermés.