apf

  • André TRANNOY disait:

     

    André TRANNOY disait:

    Nous portons témoignage des richesses insoupçonnables qui relèvent de l'essentiel, cet "essentiel qui ne s'achètent pas"

     

    La relève est assurée

     

    Jusqu'au mois de Mars 2008, pour moi l'APF se limitait à des gens  « Paralysés », dans mon esprit « qui ne pouvaient pas marcher »...

    L'image que j'avais de l'APF était liée à un grand sac en plastique blanc distribué dans les boîtes aux lettres et dans lequel ma Mère collectait les vêtements délaissés par l'ensemble de la Famille.

    C'est étrange je revois ce sac et l'emplacement qu'il avait durant le remplissage et dans l'attente du passage de l'APF pour le récupérer. C'était le début des années 1970.

    J'en étais restée là...

    Jusqu'à ce jour de mars 2008, où après avoir « flashé » sur internet à l'appel du premier rassemblement de Ni Pauvre Ni Soumis, j'ai cherché à savoir, à connaître et là j'ai découvert l'APF...

    J'ai participé à ce 1er rassemblement à PARIS et là j'ai commencé à apprendre ce qu'était l'APF ...

    J'ai entendu, écouté sa voix portée par Jean Marie BARBIER...

    Je vous livre le témoignage que j'ai laissé sur le Blog Ni Pauvre Ni Soumis 2 jours après ce rassemblement avec le ressenti du moment...


    MERCI !
    J'étais samedi à vos côtés, où je représentais une Association signataire.
    Aujourd'hui je ne représente que moi-même, et souhaite vous dire MERCI !
    Merci, pour l'idée de ce mouvement "ni pauvre, ni soumis", mais merci aussi pour moi même car pour la 1ère fois depuis longtemps, face à ce Combat que je mène depuis 12 ans je me suis surprise à ressentir confiance et apaisement.
    Une émotion aussi forte qu
    e l'ampleur de ce mouvement en ce 29 mars, mais aussi la confiance que vous avez su, Mr. BARBIER transmettre.
    Pour la première fois depuis longtemps, je n'ai plus peur, j'ai Confiance, j'ai compris et suis assurée, qu'il y aura avec vous un après 29 mars.
    MERCI !

    Ecrit le 31 Mars 2008 sur le Blog de Ni Pauvre Ni Soumis

     

     

     

    Et depuis ...

    Je suis adhérente APF  et me nourrit chaque jour du plaisir que me donne les Cordées électroniques et les échanges riches du quotidien. des Cordistes

    Je n'existe plus  pour le monde du travail depuis 10 ans, sur les Cordées j'ai retrouvé une place et j'existe...

    Cathy surnommée par les Cordées « La Souris »