08/02/2010

Histoire d'une rencontre

Depuis que je connais l'APF, depuis cette fameuse colo avec des ados handicapés à Couzeix, ma vie a littéralement changé.

- Je ne veux plus être professeur des écoles : je veux être professeur des écoles spécialisée.

- Je n'avais jamais fait de bénévolat : je suis cette année bénévole dans deux associations.

- Je ne connaissais pas du tout le monde du handicap qui me faisait un peu peur (il faut bien l'avouer) : je suis maintenant tellement familière du handicap que je ne le vois plus.

- Je découvre régulièrement les ressources possibles des associations qui se décarcassent pour le bien-être de tous.

- Je me rends également compte de tous les obstacles qui rendent la route bien difficile pour les personnes en situation de handicap et leur entourage, et j'essaye de les réduire à mon échelle.

- Et accessoirement je me suis fait beaucoup d'amis qui comptent énormément pour moi.

Voilà, en gros, ce que l'APF a eu comme répercussions. Et j'aimerai tellement que d'autres personnes fassent partie de cette aventure. Malheureusement je me rends compte qu'on ne peut pas forcer les gens à s'investir. Il faut que cela vienne d'eux-mêmes. Mais ils ne savent pas ce qu'ils ratent !!

Jeannie