25/11/2011

Naissance d'une cordée informatique

ordinateur.jpgNous sommes nombreux à ne pas connaître très bien l'informatique, Internet et tout ce qui touche à cette nouvelles technologies.

Au sein de nos cordées, nous avons des perles dans ce domaine et ils ont acceptés de nous délivrer un peu de leur science. Le but n'est pas de devenir informaticien mais simplement d'avoir des réponses précises sur nos hésitations, nos peurs, nos angoisses face à cet ordinateur qui ne fait pas toujours ce que l'on souhaite.

Alors si vous souhaitez en savoir plus, inscrivez-vous pour la cordée électronique sur ce lien : inscription

 

A bientôt

ordinateur I.jpg

 

03/11/2011

Interview d'Anne-Marie Amoussou-Adeble




anne%20marie%20amoussou.JPG



Retrouvez l'interview d'Anne-Marie, responsable des cordées épistolaires




 



20/10/2011

Les cordées, c'est la version moderne du poème de Paul FORT :

mains.gifSi tous les gars du monde

se retrouvaient enfin,

les lettres à la ronde

poursuivraient leur chemin.

Tressant par toute la terre

leur ronde d'amitié

cordistes à l'âme fière,

semez votre bonté !


Jacky Questel

 

17/09/2011

c'est la fête sur la cordée Rêverie

cord%C3%A9e%20reverie%20acte%20de%20naissance.jpg

Et voilà comment l'on fête, entre autre, l'anniversaire de la cordée Rêverie.

Le champagne, les petits fours étaient également de mise... et sans restriction... puisque tout est virtuel mais ô combien chaleureux...

Bravo à tous les cordistes de rêveries de savoir profiter de chaque instant et BON ANNIVERSAIRE !

 

108.gif

 

16/08/2011

La rencontre de deux cordées

Deux copains en cordée

Jean Lou et Jean Luc

Cliquer sur l'image

Image3.png

15/07/2011

Pourquoi suis-je devenu Premier de Cordée

Pourquoi suis-je devenu PC de cordée ?


En voilà une drôle de question…

Je fais partie, comme beaucoup d'entre nous, des "vieux" adhérents (77-78).

Les cordées, je connaissais, mais sans plus...C’était certes, pour moi, un concept intéressant mais je n’y adhérais pas de façon active.

À l'époque, j'étais nouvel élu à la Commission Nationale des Parents (qui, depuis, a été tristement rétrogradée au statut de Groupe ) où nous débattions des problèmes induits par la survenue du handicap au sein d’une famille mais aussi de ceux de l’APF à laquelle nous appartenions totalement.


Plusieurs Administrateurs (trices) siégeaient, en rotation, au sein de notre Commission. L'une d'entre elles s'appelait, à l'époque...comment déjà... Mme... heu... Pairet, je crois .Elle portait déjà, entre autres, deux casquettes car, avec les Parents, elle était aussi LA responsable des Cordées, toutes épistolaires à cette époque.


Un jour, ce devait être en 1999 ou 2000, cette dame, traitreusement, nous dit (en substance):

"Nous voulons nous mettre au goût du jour (déjà !), nous lançons des cordées électroniques, ce serait bien si les parents en prenaient une en compte, estampillée « Parents ».... Tiens, toi, Patrice, tu es fondu d'informatique, tu es un ancien de l'APF, tu es parent.... Propose-moi dans la semaine un nom POUR TA CORDÉE » !

Et voilà ! Ce n’est pas plus difficile que ça. Le moyen de refuser à NOTRE Aline ?


Sans doute, les autres cordées électroniques ont-elles été initiées de façon différente, le choix de leur PC s’appuyant sur une expérience plus importante, mais, là, nous en étions à la Genèse…

En 99, Internet était déjà sur la pente ascendante mais les personnes connectées étaient, elles, moins nombreuses et moins averties qu’aujourd’hui.


Et donc, bon gré, mal gré, je me suis retrouvé à inventer et à « cornaquer » une cordée des plus atypiques, puis, après avoir vainement essayé d’en modifier le fonctionnement, à me mettre, tout simplement, à son service et à son diapason et ce, depuis une douzaine d'années.


Si je regrette.... Oh non, pas une minute, et, pour m'avoir forcé la main, je me dois sincèrement de remercier Aline (attention ne va pas attraper la grosse tête, hein !) que depuis nous avons élevée au titre de « Sage des cordées » …. Quoique « sage »… était-ce bien pertinent ?...On a vu cela, à nouveau, à Erckartswiller !

 

Patrice Lassalle

Cordée: Parole de Parents