13/05/2011

Pour nous tous et les journées nationales

Tout d'abord, comme vous tous, j'ai une pensée émue pour notre amie Evelyne avec qui j'ai correspondu personnellement, elle sera avec vous tous en Alsace j'en suis persuadée, merci à Jacky pour son magnifique poème sur le blog des cordées.

Je voulais vous dire combien je suis déçue de ne pouvoir vous rejoindre, j'aurais tant aimé vous rencontrer. Hélas les graves soucis qui se sont succédés depuis l'accident de ma fille ont provoqué "poussées sur poussées" de ma maladie et je ne suis pas en état d'envisager le moindre voyage. Mes pensées seront avec vous et je remercie Yvonne d'avoir songé à ceux qui ne peuvent venir en proposant de mettre un petit compte-rendu journalier sur le blog, je serai assidue à leur lecture.

Je veux aussi vous donner mon témoignage personnel sur l'importance du lien des cordées.

J'ai tenu à continuer d'animer ma cordée comme d'habitude, la participation des cordistes ainsi que la correspondance que j'ai avec d'ancien cordistes qui n'ont pas coupé les ponts et d'autres qui m'ont retrouvée sur facebook a prouvé que ce lien amical, bien que virtuel a une force presque magique.

On sait que l'autre, l'ami(e) attend une réponse à son message que ce soit une aide ou tout simplement un mot gentil. Ces présences bienveillantes donnent l'élan nécessaire pour gravir la pente des difficultés en apportant une force insoupçonnée que l'on va chercher au plus profond de soi-même.

C'est, je crois, une des raisons qui font qu'être PC est une des choses merveilleuse qui donnent un sens à la vie et la valeur de ce lien si précieux qu'est une cordée.

J'ai tenu à écrire ce témoignage que j'aurais, évidemment, préféré vous exposer de vive voix.

Je vous souhaite un bon voyage, un bon séjour et bon courage à tous.

Amicalement,

 

Marie B.