Leurs témoignages - Page 4

  • Que sont les cordées pour vous ?

    Les cordées ne sont pas un forum comme il en fleuri des centaines sur internet où l'on s'inscrit puis on fait un tour et on ne revient plus.... On ne vient pas sur une cordée pour avoir un code d'entrée et lire les courriers des autres cordistes sans jamais s'être présenté ou mettre un simple bonjour.

    Rappeler qu'une cordée est "une chaîne d'amitié" et que dans amitié il y a "ami"....

    Rappeler qu'un nom de cordiste sans sa présence peut créer un malaise chez les cordistes présents qui n'osent plus parler à cœur ouvert et se confier sachant qu'un œil regarde, juge peut-être.... sait-on puisque c'est un inconnu !

    J'aimerais aussi que l'on puisse insister sur ce qu'une cordée peut apporter comme réconfort moral, c'est une bouée à laquelle on peut s'accrocher quand on n'a plus la force de nager à contre courant.
    J'aimerais pouvoir dire aussi que c'est un lieu privilégié pour partager les petites et grandes joies tout autant que le petits et grands bonheur, tout comme on le fait pour les chagrins ou les angoisses.
    En conclusion, c'est le partage des joies et des peines que l'on a avec des amis sincères, qui ne jugent pas et partage avec plaisir.
    C'est l'essentiel du message que j'aimerais faire passer.
    Merci de ta question qui, elle, est un véritable partage.

     

    Marie

  • Mots des cordées

    En cadeau aujourd'hui ces deux réponses écrites par une compagnon de route suite à des messages de cordistes désolée de ne pouvoir venir plus...Chacun fait comme il peut et ces réponses le disent tellement bien !

    Bonsaiart_014.jpg

    - Marie, prends ton temps, je sais que tu en as bien peu.


    - Comme M. aux poèmes si beaux, restez près de nous, l'important c'est que nous vous sentions proches, que nous sachions que nous pourrons vous consoler si vous en avez le besoin, vous distraire si vous en avez le désir, et quand vous serez prêtes, eh bien ce sera votre tour de nous fleurir de
    vos
    pensées, poésies, tableaux et que sais-je que vous sachiez faire !